Certains aiment faire peur à d'autres pour s'amuser.

Voir la vidéo Télécharger la vidéo

On rappellera que tute parole ou tout acte (comme une grimace, un clin d’œil ou une lettre écrite) destinés à blesser, à humilier, à effrayer, à irriter ou à causer de la peine à autrui, sans laisser à la victime la force de surmonter sa peine, sont considérés comme une forme d’offense interdite par la Torah dans le verset : « Nul ne lèsera son prochain et tu craindras ton D.ieu « (Vayikra/Lévitique 25,17)

Rav Baroukh GAZAÏ - © Torah-Box