A l'époque du Tsar Nicolaï, un pont majestueux fut construit en Russie. Lorsque celui-ci le vit, il en fut très admiratif, et décida d'en récompenser le constructeur. Mais le Tsar Nicolaï était connu pour faire peur aux gens, au point que l'ingénieur fut terrorisé à l'idée d'aller chez lui et de se tenir devant lui, même si c'était pour recevoir une récompense. Sa peur était si grande qu'il en est resté muet pendant de longs mois... Cette histoire rappelle combien la terreur est nuisible au développement d'une personne, et l'objet du cours précédent: l'importance d'une ambiance paisible à la maison pour éviter les bégaiements. Au début de ce cours, cette même idée est développée à partir d'un commentaire du Ramban, et d'une phrase rapportée dans la Guémara Guittine "Lé'olam al yapil adam éma yétéra bétokh béto (l'homme ne doit jamais semer la terreur dans sa maison)"...