J-3 : la maison a certes des airs de champ de bataille, mais nous savons toutes que ce n’est plus pour très longtemps. Plus que 72 heures avant le grand jour et il va s’agir de rester lucide autant que d’arriver au soir du Séder en forme. Suivez nos 8 conseils pour la dernière ligne droite !

J-3 avant le grand jour ! La maison a certes des airs de champ de bataille : seaux d’eau, produits d’entretien, objets en tous genres à jeter et va-et-vient incessant de courses pour la fête… Après près d’un mois de sprint, il ne reste plus que 72 heures avant le soir du Séder et il va s’agir de terminer la course en beauté. S’il vous reste du temps pour lire cet article, alors suivez nos 8 conseils pour réussir la dernière ligne droite !

1. Un bon début. Avant de commencer votre journée de ménage/à votre retour du travail, ne vous ruez pas de suite sur votre serpillère. Prenez le temps de prier/souffler, de boire un café et de vous préparer mentalement à affronter une nouvelle journée/après-midi de ménage. Commencer du bon pied est le secret de la réussite !

2. Allumez la musique. La musique a le pouvoir de calmer, de réjouir, d’apaiser et de remonter le moral. En cette période où nos nerfs sont parfois mis à rude épreuve, la musique vous aidera à travailler dans la bonne humeur et à calmer les esprits. C’est la meilleure thérapie avant Pessa’h et, en plus, elle ne coûte rien !

3. Prenez le temps de discuter. Cela peut sembler mal adapté, mais c’est justement maintenant qu’il vous faut prendre le temps de vous poser avec votre mari/mère/sœur pour discuter quelques instants. Après une journée éreintante de travail, c’est le moment de vous offrir un petit moment de tranquillité pour partager vos impressions et souffler quelque peu. N’oubliez pas de vous enquérir du bien-être de votre interlocuteur et de vous intéresser à sa journée. Vous n’en ressortirez que plus forte !

4. Reprenez des forces. Il n’est pas rare d’entendre certaines femmes en veille de Pessa’h se plaindre : « Je n’ai rien mangé de toute la journée », « Je n’ai même pas eu le temps de boire un café ce matin » etc. Tout le monde comprend que le fait de supporter une surcharge importante de travail le ventre vide et sans boire ne peut être que nocif, aussi bien sur le plan physique que sur le plan psychique. Inutile de vous rajouter du travail en préparant des repas élaborés, mais prenez au moins le temps de manger un petit-déjeuner, un repas à midi et un autre le soir. Buvez en quantité suffisante pour éviter la déshydratation.

5. Définissez des objectifs clairs. Au début de la journée, fixez-vous un certain nombre de tâches à accomplir. Restez réalistes et évitez de vous surcharger. Lorsqu’à la fin de la journée, vous aurez réussi avec l’aide d’Hachem à accomplir ce que vous aviez décidé, vous en concevrez de la fierté et cela vous redonnera des forces pour la suite !

6. Essayez de maintenir une bonne ambiance à la maison. Certes, la surcharge de travail peut avoir comme effet de peser sur nos nerfs, mais il est crucial pour tous les membres de la famille de passer cette période avec le sourire autant que faire se peut. Ce n’est pas parce que vous avez décidé de saisir l’occasion du ménage de Pessa’h pour faire le grand ménage que votre famille doit en pâtir. Essayez de ne pas perdre des yeux ce qui est réellement l’essentiel.

7. Offrez des compliments et des récompenses. Rien de tel que des mots d’encouragement et des petites récompenses pour redonner de l’enthousiasme ! Votre petit de six ans a vidé son cartable ? Complimentez-le ! Votre grande a amené les plus petits au jardin ? Remerciez-la pour son aide. Et pourquoi ne pas prendre tout le monde pour manger une pizza après une journée de travail, histoire de les récompenser ?

8. L’objectif ? Terminer tout le nettoyage au moins 48h avant l’entrée de la fête. Fixez-vous comme objectif de terminer tout le ménage au moins 48h avant le début de la fête. Si vous avez commencé en temps et en heure et avez travaillé avec régularité, cela ne devrait pas être trop difficile. Même si une petite voix à l’intérieur vous pousse à nettoyer la poussière des murs, vu qu’il vous reste un peu de temps, la réponse à lui opposer est : non ! C’est maintenant le temps de prendre le temps de vous reposer, d’étudier un peu les lois et les commentaires de la fête et, pourquoi pas, aller vous acheter un petit cadeau pour la fête…

Pessa’h Cachère et Saméa’h à tous !