Je me dis que c’est dommage, fromage… Le climat familial n’est pas au beau fixe car, Monsieur, n’est pas aujourd’hui d’humeur festive. Super ambiance à la maison, chacun s’invente une auto-culpabilité et s’en impute la responsabilité. Un mari éteint, qui coupe court à tout échange verbal, c’est exactement l’équivalent d’une femme, qui elle, coupe périodiquement court à tout échange physique. Donc OUI, c’est un peu comme si Monsieur était nidda, lol !

L’homme et l’élastique : attention, danger !

Ce qui est certain en tout cas, c’est qu’il n’est pas un cas isolé. On a beau habiter ensemble, les chutes de moral arrivent, les aléas de la vie font partie intégrante de la vie de famille et de couple.

Cela dit, toute femme doit connaître ce paramètre masculin fondamental et inhérent à chacun : l’homme est tout à fait comparable à un élastique ; il gère, en bon gestionnaire, toutes sortes de problèmes techniques dans sa tête, et a besoin pour cela, de s’isoler psychologiquement. À l’instar de la femme, ingénieuse/merveilleuse/fabuleuse création, qui a été dotée de la capacité à traiter de nombreux dossiers à la fois, l’homme, lui, est « mono-dossier ».

C’est pourquoi, à l’image de l’élastique qui peut s’étendre, jusqu’à une force maximale, si on lui permet de s’étendre/et donc de s’éteindre temporairement (!!), afin de le laisser déployer toutes les solutions à ses préoccupations, reviendra ensuite, boosté et cool, à sa participation au foyer.

ATTENTION MESSIEURS, n’utilisez pas non plus ce joker 3 fois par jour :)

Comment (côté femme) mettre à profit ces petits moments ?

 Pas simple, mais faisable. Tu le sais, c’est un peu comme si toi et ton mari aviez un compte en banque imaginaire...

 - Chaque attention, mot gentil, entraide, etc., crédite le compte du celui qui en est à l’origine, d’une coquette somme.

- À l’inverse, chaque indélicatesse, ton trop haut, etc., le débite.

La bonne nouvelle, c’est que quand le compte est suffisamment garni, les petits impairs passent velours sans même se faire remarquer…

Ainsi, si ton mari est de temps en temps en mode nidda, alors se présente à toi une excellente occasion de remplir ton compte à bloc : patience, amabilité, jugement favorable, et bon accueil sans balai ni casserole à la main au retour de ses esprits, et te voilà fortement rehaussée à ses yeux.

Une femme admirable, réfléchie, qui ne répond pas au tac-au-tac à ses impulsions, voilà un philtre d’amour qui passera, lui aussi, velours sur votre vie à deux.

Raconte-nous toi aussi tes petites stratégies pour maintenir une vie de couple épanouie !

À très bientôt !