Torah-Box a la douleur de vous informer du décès de Rav Chalom Cohen, président du conseil des Sages de la Torah et Roch Yéchiva de « Porat Yossef », qui a rejoint son Créateur dans la nuit du 21 au 22 août.

Baroukh Dayan Haémèt. La douleur est indicible mais nous devons accepter avec amour les décrets du Ciel. À l’âge de 91 ans, notre maître Rav Chalom Cohen a rejoint le ‘Olam Haémet, le monde de vérité, où il occupe très certainement une place de choix auprès de notre Créateur.

Le directeur spirituel de la deuxième plus grande Yéchiva séfarade au monde, les institutions Porat Yossef, était hospitalisé depuis lundi 15 août consécutivement à une infection sévère de la jambe.

Hier, le prénom ‘Haïm – vie – lui avait été ajouté, et une grande prière générale avait été organisée à la Yéchiva Porat Yossef, en présence de nombreux Rabbanim et dans des centaines de lieux saints dans le monde (diffusée sur Torah-Box).

Notre maître a quitté ce monde tôt lundi matin 25 Av 5782, entouré de ses enfants et de ses étudiants qui ont récité, conformément à notre tradition, le Vidouï – la confession des péchés – et le Chéma’ Israël.

Retour sur la vie de notre maître

Rav Chalom Cohen vit le jour à Jérusalem le 27 octobre 1931, fils du kabbaliste Rav Efraïm Cohen, ancien directeur spirituel de Porat Yossef qui était l’un des disciples du Ben Ich ‘Haï à Bagdad.

Dès sa majorité religieuse atteinte, à 13 ans, Rav Chalom Cohen a étudié à la Yéchiva Porat Yossef, et il fut très tôt considéré comme un élève d’une qualité exceptionnelle.

Il épousa Yaël (décédée en 2016), fille du kabbaliste Rav Mansour ben Chimon, puis donna ses premiers Chiourim dans cette même Yéchiva. À l’âge de 35 ans, en 1966, il fut nommé Roch Yéchiva de Porat Yossef, poste qu’il occupa pendant plus d’un demi-siècle – 56 ans exactement – jusqu’à son décès. Il fonda une nouvelle branche de la Yéchiva dans le quartier de Katamon à Jérusalem, sous la direction de Rav Chimon Badani.

Au décès de Rav ‘Ovadia Yossef en 2013, Rav Chalom Cohen lui succéda à la présidence du conseil des Sages de la Torah (Moetzet ‘Hakhmé Hatorah). Il codirigea également l’organisme de Cacheroute, Badatz (Beth-Din Tsédek) Neve Tsion.

Rav Chalom Cohen était aussi Sofer Stam, travaillant en tant que scribe dans sa jeunesse, écrivant des Sifré Torah, Téfilines et Mézouzot. Il écrivit pour lui-même un petit Séfer Torah.

Il laisse derrière lui trois fils – chacun d’eux est Roch Yéchiva – et cinq filles.

Puisse notre maître prier auprès d’Hachem pour chacun d’entre nous et accélère notre délivrance.

Prière organisée la veille pour sa guérison