Suite au décès du Rav Elyashiv mercredi 18 juillet 2012 en fin d'après-midi, l'enterrement avait lieu le soir même à Jerusalem au cimetière Har Hamenou'hot à Guivat Shaoul.

Près de 400.000 personnes se sont retrouvés de 22h à 2h30 du matin dans les rues de la ville sainte pour accompagner le "Séfer Torah vivant" qu'était le rav Elyashiv, décisionnaire de la génération jusqu'a son départ de ce monde.

Pendant plusieurs heures, des dizaines de milliers de personnes ont accompagné, à pieds, la dépouille du Rav Elyashiv zatsal, depuis son domicile re’hov ’Hanane, dans le quartier de Méa Ché’arim à Jérusalem, jusqu’au cimetière de Har Haménou’hot. La foule très nombreuse a de ce fait énormément ralenti le véhicule funéraire, contraint de rouler au pas.

D’autres ont estimé plus probable de pouvoir être proche du défunt en se rendant directement au cimetière. Ils se sont rassemblés dans le carré où il devait être enterré, attendant patiemment le cortège funéraire. Nombre d’entre eux ont, du fait de l’attente et la fatigue, cédé au sommeil pour une courte durée.

 

24 photos de l'enterrement


Photos Enterrement Rav Elyachiv -

Les organisations de Hatsala (sécurité civile) se sont réparties sur toute la longueur de l’itinéraire, disposant des points de rafraichissement et venant au secours des personnes succombant à la chaleur. Les médias aussi, ont attendu patiemment afin de couvrir la fin de cet évènement sans précédant. Les journalistes ont déclaré : « un rassemblent humain d’une telle ampleur ne s’était pas vu depuis très longtemps ». Le public féminin, de son côté, s’est rassemblé sur les hauteurs de ce cimetière à flanc de montagne, pour pouvoir suivre de loin la douloureuse Lévaya (cortège funéraire).

La police avait pour l’occasion interdit la circulation à tous les véhicules aux abords du cimetière, depuis le début de la soirée. Les  transports en commun ont été fortement perturbés à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur de la capitale. Pour nombre de personnes, il a été inenvisageable de rentrer avant le petit matin. Les escaliers, bancs publics et stations d’autobus se sont transformés en lieux de sommeil improvisés.

Le convoi n’est vraiment parti qu’à 22.50 du quartier de Méa Chéarim avec pour objectif de finir avant minuit. Pour assurer la sécurité de près de 300.000 personnes qui se sont déplacées de tout le pays, les services de sécurité ont opté pour une technique de « feinte ».

Ils ont ainsi procédé à deux guidages du convoi, un destiné au grand public et un autre, réservé aux quelques dizaines de milliers de privilégiés entourant le véhicule funéraire. Les indications sur l’itinéraire étaient différenciées en trompant le plus grand nombre, qui ont suivi les indications. Cela a permis d’amoindrir l’engorgement des artères principales et d’éviter le pire.

Aux alentours de 2 heures du matin, le véhicule est enfin arrivé sur les hauteurs de Har Haménou’hot. Le corps du Rav a été acheminé à pied jusqu’à l’emplacement de sa sépulture, accompagné de coutes prières. Pour satisfaire à sa demande, aucune oraison funèbre n’a été prononcée, seulement quelques mots de It’oréroute (réflexion et prise de conscience) de son gendre, le Rav Itshak Zylberstein de Bné Brak.

L’enterrement proprement dit s’est terminé à 2 heures 30 du matin, heure à laquelle le Rav Zatsal se réveillait tous les jours, pour commencer sa « journée » d’Etude, alors que la très grande majorité du peuple juif est endormie. 

 

Vidéo en souvenir du Rav Elyashiv, zatsal

Voir la vidéo Télécharger la vidéo

© Torah-Box