Dans la paracha de Houkat, Hachem demande à Moché Rabbénou de prendre un bâton et de parler à un rocher. Le bâton ne devait, en effet, pas être utilisé pour frapper le rocher. Il fallait impérativement parler à celui-ci, et ne surtout pas le frapper. Pourquoi ? En quoi le fait de taper un rocher (et donc une chose inerte) peut-il être grave ? Comment comprendre les très étonnantes paroles du Yalkout Chimoni, rapportées par le Rav Bergman, et qui impliquent que parce que Moché Rabbénou a agit de la sorte (parce qu'il a tapé un rocher au lieu de lui parler), il ne méritait plus de diriger le peuple juif ?