Dans la paracha de 'Houkat, la Torah nous parle de la mort d'Aharon HaCohen. A ce sujet, le Yalkout Chimoni (rapporté par Rav Bergman dans son Séfer Cha'aré Ora) cite le fameux passouk de Téhilim "Yakar bé'éné Hachem hamavta la'hassisav", qui signifie que la mort d'un tsadik est pénible pour Hachem. Et il donne une explication très étonnante: Hachem, n'osant pas dire à Aharon que celui-ci devait quitter ce monde, demanda à Moché Rabbénou d'annoncer lui-même cette nouvelle à son frère. Comment comprendre ce commentaire très étonnant ? Que fit Moché pour transmettre en douceur le difficile message qu'il devait faire passer ? Quelle fut la réaction d'Aharon lorsqu'il l'apprit ? Comment le peuple et les malakhim réagirent-ils à cet événement ? En quoi tout cela rappelle la grandeur du Chalom ?