A travers un passage de parachat Béréchit concernant la faute d'Adam, ce cours explique que l'étude de la Torah ne peut améliorer l'homme que si celui-ci a déjà une volonté d'améliorer son caractère et son comportement.