Dans la paracha de Vayéhi, Yaacov Avinou bénit ses fils, et particulièrement Yossef auquel, comme l'explique Rachi, il donne les berakhot de son grand-père Avraham, celle de son père Itshak, et les siennes. Qu'est-ce qui a valu à Yossef de recevoir autant de bénédictions ? Réponse à travers un commentaire du Targoum Yonathan ben Ouziel, qui rappelle la considération que Yossef a eu pour ses frères et sa bonté envers eux.