A la fin de la paracha de Vayéra, une longue liste de prénoms, contenant notamment ceux des huit enfants de Na'hor et Milka. Pourquoi préciser tout cela ? N'est-ce pas qu'un détail sans importance ? De même, en quoi les mots "ouBétouel yalad eth Rivka (et Bétouel a enfanté Rivka)" sont-ils si fondamentaux ? En quoi tout cela rappelle-t-il la grandeur de l'étude de la Torah lichmah, et montre-t-il l'immense valeur d'un seul tsadik ?