Quelques instants avant de quitter ce monde, Moché Rabbénou a adressé certaines recommandations aux Bénei Israël. Dans l'une des deux parachioth que nous lirons cette semaine, il leur a notamment dit de choisir la vie. En quoi ce conseil est-il particulièrement étonnant ? En quoi rappelle-t-il cependant l'importance de la émounath 'Hakhamim (de faire confiance à nos dirigeants), et le fait qu'il ne suffit pas d'avoir de bonnes intentions pour faire le bien ? Quelle est la difficulté d'un vrai Maitre, et en quoi la paracha de Nitsavim y fait-elle allusion ?