Dans la Torah, quel lien existe-t-il entre les Middot (les traits de caractère) et la Néchama (âme) ? Peut-on réellement changer le fond de son caractère ? Est-on responsable à 100% de ses actes et de ses pulsions ou est-on inexorablement soumis à ses pulsions avec circonstances atténuantes de surcroît ?