Résumé de la Paracha de Michpatim

  1. Lois et instructions au maître d’un serviteur juif ou d’une servante juive, afin qu’ils soient traités dignement.
  2. Lois du meurtrier volontaire et involontaire.
  3. Lois concernant celui qui frappe ou maudit ses parents. Lois de celui qui vole un Juif et le revend.
  4. Indemnisation pour un coup porté à son prochain.
  5. Lois concernant celui qui frappe un serviteur ou une servante.
  6. Lois concernant celui qui frappe une femme enceinte et provoque la mort du fœtus.
  7. Lois liées au règlement des dommages.
  8. Liberté retrouvée pour un serviteur ou une servante dont la perte d’un œil ou d’une dent est provoquée par leur maître.
  9. Lois concernant un taureau ayant encorné un homme.
  10. Lois concernant un puits creusé dans le domaine public.
  11. Lois concernant un taureau ayant encorné un taureau.
  12. Lois concernant celui qui vole un taureau et le revend ou le tue en vue de le consommer.
  13. Lois concernant le voleur en cachette.
  14. Lois concernant un voleur condamné à payer le double de la valeur de ce qu’il a volé.
  15. Lois des indemnités lorsqu’un animal cause un dommage.
  16. Lois concernant un dommage causé par le feu.
  17. Lois concernant la responsabilité des différents types de gardiens.
  18. Lois concernant celui qui séduit une fille célibataire.
  19. Lois concernant l'interdit de la sorcellerie.
  20. Lois concernant l’interdit de la zoophilie (union d’un homme avec un animal).
  21. Lois concernant celui qui apporte une offrande à une idole (‘Avoda Zara).
  22. Interdit de causer du tort à un orphelin ou à une veuve.
  23. Interdit du prêt avec intérêts et lois concernant un gage remis à la suite d'un emprunt.
  24. Interdit de blasphémer Hachem et les Juges rabbiniques.
  25. Ordre de prélever la Térouma et le Ma’asser. Mitsva du rachat du Békhor (aîné) chez les hommes et les animaux, par le Cohen.
  26. Interdit de consommer la viande d’un animal Teréfa (ayant une maladie qui provoquerait sa mort dans l’année suivant son abattage).
  27. Interdit de recevoir une déposition mensongère et de faire un faux témoignage.
  28. Lois relatives aux Juges rabbiniques.
  29. Mitsva de restituer un objet trouvé.
  30. Mitsva d’aider l’animal de son prochain en difficulté.
  31. Interdit d’orienter une décision de justice concernant une personne défavorisée.
  32. Interdit de mentir et lois concernant les Juges.
  33. Interdit de procéder au soudoiement.
  34. Interdit d'opprimer un converti.
  35. Mitsva de laisser au repos la terre d’Israël tous les 7 ans (Chémita).
  36. Mitsva de laisser au repos la terre d’Israël le Chabbath.
  37. Interdit de mentionner le nom des dieux étrangers.
  38. Mitsva du pèlerinage trois fois par an au Beth Hamikdach pendant les 3 fêtes.
  39. Interdit d’abattre rituellement le Korban Pessa’h en présence de ‘Hamets. Interdit de laisser la graisse du Korban Pessa’h jusqu’au lendemain matin.
  40. Mitsva des Bikourim (prémices) et interdit de mélanger le lait et la viande.
  41. Avertissement aux Bné Israël de ne pas fauter lorsque l’ange les accompagnera et leur facilitera la conquête de la terre d’Israël.
  42. Promesse faite aux Bné Israël de mériter beaucoup de bien et la terre d’Israël s’ils respectent les Mitsvot.
  43. Interdiction de contracter une alliance avec les habitants de la terre de Kéna’an et obligation de les chasser de la terre.
  44. Moché Rabbénou monte seul sur le Mont Sinaï et annonce aux Bné Israël les paroles d’Hachem.
  45. Écriture des paroles d’Hachem et réalisation de sacrifices et acceptation des paroles divines.
  46. Montée de Moché Rabbénou sur le Mont Sinaï qui y séjournera 40 jours et 40 nuits pour recevoir les Tables de la Loi et toutes les explications de la Torah.

     


    Résumé de la Haftara de Michpatim 

     (Jérémie 34, 5-22 ; 33, 25-26)

    À la septième année du règne de Sédécias (Tsdikiyahou), les Bné Israël n’avaient pas accompli la Mitsva de renvoyer les serviteurs juifs à la fin de la sixième année de travail. Bien qu’ils se soient repentis et engagés à respecter dorénavant cette Mitsva par le biais d’une alliance contractée, ils finirent par se rétracter. Les serviteurs furent repris de force au service de leurs anciens maîtres. Le prophète Jérémie annonce que la transgression de l’alliance et de la Mitsva de renvoyer les serviteurs, leur vaudra de subir la faim, la peste et l’épée. La terre d’Israël sera déserte et une armée venue de Babylonie les tuera en grand nombre au point qu’il sera impossible de les inhumer convenablement. La Haftara conclut par la promesse divine de l’analogie entre le fait que les lois régissant le fonctionnement des astres, du ciel et de la terre sont éternelles et que la royauté d’Israël ne sera pas annulée. Les Bné Israël reviendront sur la terre d’Israël.

    Lien avec la Paracha : Le thème des serviteurs juifs évoqué au début de la Paracha de Michpatim.

    Adaptation du Mikra Méfourach (Editions Oz Véhadar) et de Hatorah Chéli (Editions Ma’yenotékha)