Le dernier jour de Soukkot est celui de Hochaana Rabba. Ce jour est le dernier de la période durant laquelle il est plus facile de faire téchouva, et durant laquelle Hachem accepte plus facilement celle-ci. La nuit de Hochaana Rabba et le matin qui la suit, nous faisons des tefilot ressemblant à celles de Kippour. Hochaana Rabba est donc bien un jour de téchouva. Mais quelle téchouva reste-t-il à faire après Kippour ? Et pourquoi avoir mis ce jour de téchouva en plein Soukkot, et donc dans une période de joie ? Enfin, comment comprendre que le jour de Sim'hat Torah, on peut gagner encore plus (en spiritualité) que le jour de Kippour ? Réponse à ces questions à travers un passage de la Guemara Soukka, qui parle des korbanot qu'on apportait à Soukkot.