A plusieurs reprises, la Torah rappelle le lien existant entre la fête de Soukkot et la sim'ha (la joie). Comme l'explique ce cours, ce lien est notamment dû au fait que la Torah est une dirath araye (résidence provisoire), qui nous rappelle que ce ne sont pas les solides murs de notre maison qui nous protègent, mais uniquement Hachem...