Lorsqu'un homme se marie, il s'engage à subvenir aux besoins matériels de sa famille. Et même si sa femme travaille, la responsabilité de la parnassa lui incombe à lui. L'objet de ce cours est de répondre à la question suivante: jusqu'où un homme a-t-il le droit de continuer à étudier la Torah lorsqu'il n'arrive pas, financièrement, à assumer ses responsabilités familiales ? En d'autres termes, quand peut-il continuer à accomplir sa mitsva d'étudier la Torah, et quand doit-il commencer à travailler ?