A l'occasion de la Hiloula (jour anniversaire de décès), ce jour, de notre maître le Ram'hal, l'équipe Torah-Box est heureuse de vous faire découvrir très brièvement son parcours de vie. Celui qui parle du Tsadik de jour de sa Hiloula, celui-ci priera pour lui ! Allumez une bougie et dites "Likhvod haRav Luzzato, zékhouto taguèn 'alénou" puis priez. Que son mérite protège tout le Klal Israel, Amen !

Le Rav Moché 'Haim Luzzato (Le Ram'hal) a été l'une des figures les plus intéressantes et les plus remarquables de l'histoire du peuple juif.

Ce fut un très grand kabbaliste qui a écrit plus de 100 ouvrages. Il étudia la kabbale et la diffusa à travers les différents pays d'Europe. Outre cette occupation, il fut également un enseignant exceptionnel qui développa une méthode exclusive d'étude de la kabbale convenant également aux jeunes étudiants. En outre, le Ram'hal était aussi un brillant poète et un homme de lettres doté d'une instruction générale étendue. Malgré sa grandeur, il fut poursuivi avec cruauté par ses coreligionnaires tout au long de sa vie, car personne ne le comprit.

Le Ram'hal naquit dans la ville de Padoue en Italie en l'an 1707. Le début du XVIIIe siècle n'était pas une période simple pour les juifs d'Europe. Le monde juif se ressaisissait à peine des horribles pogromes qu'il avait dû subir au XVIIe siècle. Par ailleurs, la montée et la chute du mouvement messianique, à la tête duquel se trouvait le faux messie Chabtay Tsvi, avait laissé une forte empreinte dans le peuple. En conséquence, les juifs des communautés d'Europe devenaient de plus en plus soupçonneux et reclus.

Moché 'Haim Luzzato était un enfant brillant, un génie doté de capacités rarissimes et d'une mémoire phénoménale. Dès son jeune âge, il désirait déjà ardemment comprendre les secrets de la vie et leurs origines. Il se mit à chercher des réponses aux questions existentielles qu'il se posait. Sa volonté farouche et intransigeante de trouver des réponses le conduisit à la sagesse de la kabbale qu'il commença à apprendre dès son plus jeune âge auprès du Rav Yéhochou’a Bassan.

Dès l'âge de 14 ans, il connaissait par cœur tout les écrits du Ari zal ; il écrivit ses premiers ouvrages à l'âge de 17 ans. Avec le temps, une rumeur commençait à se répandre sur lui dans sa ville natale. Un groupe restreint de kabbalistes conscients de sa grandeur se réunirent autour de lui dans l'intention d'apprendre sa méthode d'élévation spirituelle. Pourtant, excepté ses disciples, personne ne le comprit.

En 1743, le Ram'hal monta en Israël et s'installa à Acco.

Les dernières années de la vie du Ram'hal sont assez floues. Tout ce que l'on sait c'est que le Ram'hal décéda avec sa famille lors d'une épidémie de peste meurtrière qui sévit dans la ville d'Acco au printemps 1746. Il fut enterré à Tibériade.

Le Ram'hal fut, sans nul doute, un des plus grands kabbalistes de l'histoire. Sa grande influence fut reconnue par tous les grands kabbalistes qui lui succédèrent, à commencer par le Gaon de Vilna. Sa personnalité singulière et sa volonté farouche de diffuser la sagesse de la kabbale contrastent avec la dureté de ses contemporains qui le poursuivirent avec cruauté et infligèrent ainsi un dommage énorme à l'avancée spirituelle des générations futures.

Ce n'est pas pour rien que le Maguid de Mézéritch a dit de la génération du Ram'hal qu'elle n'avait pas mérité de comprendre sa grandeur.

Cliquez-ici pour demander une bénédiction en l'honneur du Rav Moché 'Haïm LUZATTO (RAM'HAL)