À travers un passage de la Guemara Taanit, ce cours rappelle la gravité du désespoir ; et il montre surtout l'importance de rendre les autres heureux.