Entre Pessah et Chavouot, avant de lire les Pirké Avot, nous disons que tout le peuple juif a part au monde futur. Pourtant, la Guemara énumère une liste de personnes qui n'y ont pas part. Comment concilier ces deux enseignements ? En quoi est-il si important, dans la vie, de savoir préserver et développer les forces qu'Hachem nous a données ? Réponse à travers des propos du Hafets Haïm.