Entre Pessah et Chavouot, nous avons l'habitude de lire les Pirké Avot. Cette habitude n'est pas rapportée dans la Guemara mais dans les Guéonim qui, contrairement à ce qu'on pourrait penser (à savoir que le but de cette lecture est de nous préparer à Matan Torah), expliquent que nous faisons cette lecture... en souvenir de Moché Rabbénou! A ce sujet, le Pardess Yossef fait un développement renversant...