Etude sur les Pirkei Avot entre jeunes (Maxime des Pères). Juger une personne toujours du côté méritant...
Sommes nous tous tenus d'accorder même à un racha - le bénéfice du doute ?

Au début de ce cours, Rav Elgrabli cite des mots de Pirkei Avot : Hévé dane eth kol haadam lékaf zékhout. Au sujet de ces termes qui semble impliquer un devoir de juger tout homme favorablement, il demande si nous sommes tenus d'accorder -même à un racha - le bénéfice du doute. Il raconte une anecdote concernant Rabbi Lévy Its'hak de Berditchov, un tsadik connu pour sa ahavat Israël. Il rappelle que celui qui juge autrui lékaf zékhout sera lui-même jugé favorablement par Hachem. Il explique que ce principe n'est pas incompatible avec le fait qu'Hachem connaisse nos plus profondes motivations. Il illustre l'importance de juger favorablement autrui par une histoire...