Vous vous êtes rencontrés et vous pensez que c’est le bon, mais vous préférez vous connaitre davantage avant ou d’abord construire une carrière et seulement ensuite vous marier ?

Voici 8 raisons de se marier et de ne pas attendre.

1. Le manque d’expérience, justement !

Lorsque vous êtes jeunes et que chacun d’entre vous arrive avec son manque d’expérience dans la vie, c’est justement pour vous l’opportunité de vous développer en tant que couple, bien plus que des gens qui se marient à un âge tardif ; en effet, à ces âges, chaque conjoint est déjà un « dur à cuire », une personne indépendante, avec un caractère construit et difficile à changer, et une difficulté générale à s’adapter.

2. Et alors s’il n’est pas le prince en cheval blanc ?

Vous avez connu quelqu’un et vous vous entendez bien, il est super et a de bons traits de caractère... Mais il y a une petite voix en vous qui murmure : « Pourquoi se marier jeune ? Il vaut mieux continuer à chercher, c’est sûr qu’il y a des prétendants plus adéquats ! » De toute façon, des princes, ou des hommes parfaits, il n’y en a que dans les contes de fées - alors si vous avez trouvé un prétendant convenable, pourquoi perdre du temps ? Il est évident que le but n’est pas de se marier avec le premier venu, mais si vous avez trouvé en lui les qualités les plus importantes pour vous, ce serait dommage de le laisser partir

3. Vous attendez de vous sentir « mûrs » ?

Il y a des gens qui attendent de se sentir « mûrs » pour se marier. Mais il faut savoir que vous ne vous sentirez jamais totalement mûrs. La sensation de maturité vient avec l’expérience, qui elle-même ne vient qu’avec le mariage.  Vous ne saurez jamais vraiment être une maman, avant d’en être devenue une ; vous ne pourrez jamais être un bon mari avant d’être entré dans le système de la vie de couple. En bref, vous ne pourrez jamais vraiment vous sentir suffisamment prêts, alors c’est dommage de perdre du temps… 

4. Cela agrandit les chances de réussite dans le couple

Les couples qui se sont mariés jeunes, même s’ils passent par des difficultés et des crises, grâce au fait qu’ils ont un passé riche ensemble, de nombreuses expériences communes parviennent à se battre pour la préservation de ce lien. 

5. Les enfants c’est la joie ! 

Sachez que lorsque vous êtes jeunes, vous êtes au summum de votre énergie, et avoir des enfants tout en étant jeune signifie profiter des petits-enfants à un âge précoce. Cela signifie également que vous serez jeune lorsque vos enfants se marieront et que vous pourrez à nouveau vous consacrer à votre couple… 

6. Cela vous construira

La vie de couple et la vie parentale à un jeune âge sont des choses qui font beaucoup mûrir et qui remplissent beaucoup. C’est une expérience très significative qui vous apprend à prendre des responsabilités dans votre vie. C’est une expérience qui vous aidera aussi à changer pour le bien et à être des gens meilleurs - envers vous et envers ceux qui vous entourent -, car déjà à un jeune âge vous apprenez à vous débrouiller dans le système de la vie de couple, à déterminer les besoins de l’autre, et à le considérer. 

7. Car le cœur n’est pas un « ruban adhésif »

Le Rav Zamir Cohen rappelle dans ses conférences l’importance dans un couple de la première relation. Il compare notre cœur à un ruban adhésif qui, si on le colle une fois, collera, mais qui à force d’être collé et décollé finira par ne plus avoir d’efficacité... Il en est de même dans la vie de couple - plus les gens ont de relations pré-maritales, plus la confiance dans les gens du sexe opposé ira en diminuant.

En fin de compte, celui qui décide de se marier après que plusieurs conjoint(e)s lui aient brisé le cœur, porte nécessairement une cicatrice en lui, qui nuit à la confiance qu’il accorde à son nouveau conjoint. De plus on fait constamment des comparaisons avec les conjoints du passé, et cela nuit beaucoup au lien du couple.

Imaginez-vous à quel point sont chanceux ceux qui méritent de se marier avec leur premier amour, dans la sainteté et la pureté. En particulier lorsque l’on fait attention à respecter l’interdiction de se toucher jusqu’au mariage, on arrive dans notre vie maritale avec la « colle » et la motivation les plus fortes qu’il y ait, votre cœur appartenant entièrement à la première personne avec laquelle vous avez décidé de vous marier. C’est pour cette même raison, en passant, qu’il n’est pas non plus convenable d’habiter ensemble avant le mariage. N’est-ce pas extraordinaire ? Heureux sont ceux qui en ont le mérite. 

8. Vous avez peur d’une sensation d’occasion manquée plus tard dans votre vie ?

A côté des nombreux avantages, certains vont parler d’inconvénients à se marier jeunes, notamment le sentiment d’une vie de célibataire raccourcie en faveur de la vie de famille. Vie de famille qui comporte de nombreux avantages mais aussi pas mal d’engagements.

Le Rav Avner Kavass (qui habite près des bureaux Torah-Box !) a justement traité de ce sujet-là il n’y a pas longtemps en disant : « Une jeune fille ou un jeune homme qui ressentent un manque en se mariant tôt, en particulier parce qu’ils ont peur de rater des expériences en tant que célibataires, devraient, à mon avis, prendre une petite pause avant de commencer les Chidoukhim (rencontres en vue de se marier), et faire ce qu’ils ont tellement envie de faire et ce qu’ils ont peur de rater. Vous avez envie de partir en voyage ? Partez en voyage, et après rentrez dans le cercle des rencontres. Bien évidemment, dans le cadre de la Halakha et dans les justes proportions, une petite période, quelques mois peut-être. Il ne faut pas attendre des années. Il n’est pas judicieux de trop repousser cela. » 

En résumé

Ce n’est pas pour rien que nos Sages ont dit : « à 18 ans sous la ‘Houpa », car la vérité est qu’il n’y a rien de comparable au fait de commencer sa vie avec la personne que l’on aime réellement, et à un jeune âge. C’est un cadeau extraordinaire, et si vous avez le mérite de faire partie de ces chanceux - ne renoncez pas à cette opportunité.