Comme nous l'avons vu dans un cours précédent, il est très important d'estimer un enfant pour qu'il évolue dans le bon sens. A présent, nous allons voir que cela permet à l'enfant d'être joyeux. Car, comme l'expliquent les méfarchim (commentateurs), toute personne est, durant les premières années de sa vie, pleine de joie et d'énergie. Il importe donc de ne pas gâcher ces forces (en imposant une discipline excessive) mais, au contraire, de les préserver. C'est ainsi que l'enfant pourra plus tard canaliser ces énergies, pour réaliser au mieux son potentiel...