Est-il possible d'éduquer à tout âge ? Pourquoi ? Quel lien y a-t-il entre la nouveauté, le 'hinoukh (l'éducation) et la satisfaction ? Que dit le Méiri sur les fameux propos du roi Chelomo "'hanokh lana'ar 'al pi darko (éduque un enfant selon son chemin)" ? En quoi est-il particulièrement difficile d'apprendre à un enfant à respecter ses parents, plus encore que de l'éduquer à accomplir n'importe quelle autre mitsva ? Réponse à cette question à partir d'un Midrash concernant es deux premiers  commandements : "Je suis Hachem Ton D.ieu" et "Tu n'auras pas d'autres D.ieu que Moi".