Dans de nombreuses familles, un enfant peut ne pas être aussi intelligent que ses frères et soeurs. Cette "carence" est non seulement source de complexes pour lui, mais elle cause aussi de l'inquiétude à ses parents (qui ne savent souvent pas quoi faire face à cette situation inhabituelle et inattendue). Comment se comporter envers cet être "pas comme les autres" ? Faut-il l'accepter tel qu'il est, ou -au contraire- essayer de le changer, de le faire "entrer dans la norme" ?  Et dans ce dernier cas, quel moyen utiliser : les encouragements ou la pression ?