Une des choses à laquelle un enfant est particulièrement sensible, c'est "l'ambiance". Pourquoi est-il si important en matière de 'hinoukh qu'une bonne ambiance règne à la maison ? Pourquoi est-il fondamental qu'un enfant sache que ses parents l'aiment et qu'il n'ait jamais aucun doute à ce sujet ? Qu'est-ce qui peut parfois lui donner l'impression du contraire ? Comment lui éviter d'avoir ces doutes infondés ? Quel est le danger du stress des parents lorsqu'il déteint sur les enfants ? Quels moyens, pourtant tellement simples à mettre en œuvre, permettent d'éviter qu'il y ait à la maison une ambiance pesante ? La Torah tient-elle compte de la subjectivité humaine, ou se satisfait-elle seulement de ce qui est objectivement bon ?