Le fait que certains enfants soient plus influençables que d'autres peut être dû à leur nature mais aussi à l'éducation qu'on leur a donnée. La bonne influence est-elle forcément positive ? Pourquoi ? Que faire pour que nos enfants influencent au lieu d'être influencés ? Est-il possible d'être complètement imperméable à l'entourage ? Y a-t-il lieu de craindre outre mesure les mauvaises influences ? Qu'est-ce qui peut entraîner qu'un enfant soit victime de celles-ci ou, au contraire, puisse en être préservé ? Comment veiller aux fréquentations de nos enfants tout en évitant qu'ils soient des "traumatisés de la 'hévra" ?