Aujourd'hui à Paris
07:12 : Mise des Téfilines
08:21 : Lever du soleil
12:39 : Heure de milieu du jour
16:57 : Coucher du soleil
17:47 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Coaching

Faire briller ce diamant en moi, mon propre challenge

Mis en ligne le Mardi 1er Septembre 2020

Nous avons été créés à l’image d’Hachem avec Ses parcelles d’infinité.

Et, en même temps, chaque personne est unique.

Notre âme, notre visage, et même nos empreintes digitales sont uniques. La voix d’une personne est aussi particulière, au point que je reconnais souvent une personne par le son de sa voix, même quand elle est derrière moi !

Comment cela est-il possible ?

Ainsi, Hachem a attribué à chaque individu une mission particulière à accomplir, et, dans Sa grande bonté, les moyens pour y arriver…

Ce rôle que nous avons à accomplir de façon certaine et unique en même temps, quel est-il ?

Comment savoir réellement quelle est sa propre mission ?

Nous réfléchirons d’abord à la mission de chaque être sur terre et comment accomplir son propre chemin de vie ? Le chemin de toute une vie…

Ces questions m’ont longtemps fait réfléchir. Ce n’est pas évident de connaître son projet de vie quand on démarre, sans vraiment comprendre les différents méandres de la route de la vie. On nous demande de choisir des études et un métier vers l’âge de 18 ans. A cette période, je savais ce que je ne voulais surtout pas faire, mais absolument pas vers quoi me diriger.

Les années et les expériences de la vie affinent nos perceptions des choses dans tel ou tel domaine. Aujourd’hui, on peut changer plusieurs fois de métier pour s’adapter à l’évolution du marché du travail et peu à nos véritables désirs et talents.

Le système éducatif actuel forme plutôt des techniciens et n’aide pas vraiment dans la réflexion sur ses propres capacités.

Cela peut entrainer un écart entre notre personnalité et les besoins de rendement de l’extérieur.

C’est grâce à la pratique des Mitsvot que nous pouvons nous affiner et nous sentir plus proche de notre intériorité. Nous devenons des aristocrates armés pour développer nos potentialités en adéquation avec les besoins. C’est ce que j’ai ressenti dans mon parcours.

J’ai pu aider, par exemple, l’épanouissement de femmes qui trouvaient enfin une grande joie à faire des choses pour lesquelles elles avaient un talent, après de nombreuses années enfermées dans une routine asphyxiante …

Personnellement, je n’ai pas pu travailler longtemps dans une banque, où je sentais que je n’étais pas à ma vraie place. La maternité, le bénévolat, et des études approfondies dans différents domaines m’ont, en revanche, rempli de joie…

Aujourd’hui, le fait d’accompagner des femmes dans des moments délicats de leur vie, et avec des résultats incroyables, me remplit d’une certaine fierté, car je me sens alignée entre mes désirs profonds et mes actions au quotidien.

Trouver quel est le dessein qu’Hachem a eu pour moi est l’étape de départ.

Chacune d’entre nous avons de nombreuses qualités et des réussites dont on doit être fière, et qui sont le socle pour avancer. On peut et on doit les utiliser pour atteindre ses propres objectifs.

Trouver cette mission est un véritable « accouchement » de soi-même. Cela peut être long, mais c’est une vraie libération qui nous épanouie énormément.

Se donner les moyens pour mettre en œuvre cette mission est la seconde étape... Cela se fait ensuite de façon naturelle et riche.

Cette envie de nous dépasser et de faire les choses de façon optimale nous vient relativement facilement. Activer régulièrement et alimenter la motivation, même si nous ne voyons pas forcément les choses avancer, est un véritable art qui se travaille avec un entrainement quotidien, tel le sportif de haut niveau.

Une maman, qui répète quotidiennement les mêmes tâches, peut parfois perdre sa bonne humeur et son envie de continuer. Comment se redonner confiance en soi et l’envie de se dépasser dans la joie et la bonne humeur ?

Quand elle voit son enfant qui a du mal à l’école ou avec ses camarades, elle peut ressentir comme un frein et une impossibilité de voir clair. Cela entraîne souvent une baisse d’envie et comme un blocage pour continuer. Que faire ?

Pour sortir d’un cercle vicieux, il est souvent nécessaire de se faire aider par quelqu’un d’extérieur, neutre, et bienveillant sans trop attendre. Ce n’est pas de la faiblesse, bien au contraire.

Retrouver et alimenter l’énergie et la vitalité est un travail journalier. La source de notre réussite.

Si l’objectif d’atteindre le sommet de la montagne nous semble trop élevé, alors se fixer des étapes intermédiaires, et on peut ainsi avancer pas à pas.

L’ascension de l’Everest ne s’est pas faite en un jour !

Voir une évolution, aussi minime soit-elle, nous montre que le chemin déjà parcouru est déjà une réussite.

Nous pouvons alors penser à la suite de notre ascension plus sereinement.

Alors, se poser les questions suivantes et les mettre à jour régulièrement :

- Quelle semble être ma mission ?

- Comment je me sens dans ce chemin de vie ?

- Définir des objectifs atteignables et quantifiables.

- Quelles sont mes qualités et celles que je dois améliorer ?

- Quelles sont mes réussites ?

- Quelles sont les freins qui m’empêchent d’avancer ?

- Chaque soir, faire le bilan des étapes franchies et se féliciter.

Il est même important de célébrer nos réussites, tel notre alpiniste qui a atteint le sommet.

Se poser et voir la situation actuelle est un moment important. Réfléchir à son chemin de vie et sentir s’il nous correspond vraiment ou s’il y a des ajustements à faire… Prendre du temps peut nous en faire gagner ensuite beaucoup…

Pour conclure ce sujet passionnant, je pense que quand on sent que l’on est, quelque part, l’associée du Créateur, quand on construit une famille ou un travail qui a du sens, on peut vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres…

Quel plus beau cadeau ?

Citons Viktor Frankl, déporté dans les camps de concentration, qui a bien analysé que ceux qui survivaient étaient ceux qui avait donné du sens à la situation et de l’espoir là où tout semblait perdu. Le besoin de sens et de dimension spirituelle de chacune est fondamental.

Sachons voir la vie avec des mots positifs et ne voir que des expériences de vie (et non des échecs). On apprend de nos « erreurs » et on peut faire ensuite des choses extraordinaires. Tels les plus grands créateurs et inventeurs.

On peut se réaliser à travers sa mission, oui, c’est possible, et pour chacune d’entre nous.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous pu rebondir et trouver votre voie ? Etes-vous en recherche et savez-vous ce qui vous fait vibrer ?

Au plaisir de nous retrouver

Myriam AÏDAN - © Torah-Box

Coaching de vie
Tél : +33 6 69 36 69 36
Email : myriam.aidan@quedanslajoie.com
Site Web : www.quedanslajoie.com

Avez-vous aimé ?
Newsletter Torah-Box Femmes

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

29 Novembre 2020 - 13 Kislev 5781

  • 07:12 Mise des Téfilines
  • 08:21 Lever du soleil
  • 12:39 Heure de milieu du jour
  • 16:57 Coucher du soleil
  • 17:47 Tombée de la nuit

Chabbath Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020

Entrée à 16:36
Sortie à 17:49


Changer de ville