Si on nous demandait "Combien de livres y a-t-il dans la Torah écrite ?", nous répondrions très probablement cinq. Cependant, le Midrash dit qu'elle en contient sept. Pourquoi ? En quoi cela nous montre l'importance de considérer les mitsvot comme un privilège, et pas comme un poid ? Réponse à travers des propos du Hazon Ich.