Voir la vidéo Télécharger la vidéo

Des pays différents, des coutumes différentes, des langues différentes mais un même sentiment juif dans leur cœur : des centaines d’enfants venus de toute l’Europe se sont rendus le 7 mars au Kotel pour célébrer leur Bar-Mitsva et leur Bat-Mitsva ! Le Centre rabbinique d’Europe a fait venir 120 filles et garçons de toute l’Europe pour les aider à faire vivre leur patrimoine juif au cœur de Jérusalem.

Au Kotel, les filles ont reçu un pendentif en argent et des bougeoirs en verre pour Chabbath, qu’elles pourront décorer avec les marqueurs en or et en argent qu’elles ont reçu. Les garçons ont quant à eux reçu une paire de Téfilines.

« Dans un contexte d’antisémitisme croissant en Europe, un groupe de jeunes Juifs choisit de célébrer fièrement leur judaïcité et l’observation des Mitsvot », a déclaré Rav Mena’hem Margolin, président du Centre rabbinique de l’Europe, qui fêtait le 10e anniversaire de cette initiative.

La semaine a été riche en émotions pour les jeunes qui ont visité tout le pays. Des hauteurs du Golan aux tours en Jeep, de la navigation sur le lac de Tibériade, du chameau dans le désert du Néguev… Les enfants ont pris part à un parcours spirituel complet qui a été pour eux une expérience transformatrice. Le rabbin Arié Goldberg, directeur général du Centre rabbinique de l’Europe, a déclaré : « Nous sommes impressionnés chaque année par l’enthousiasme des enfants célébrant cet événement au Kotel. C’est une expérience qui restera gravée dans leurs cœurs à vie ».

Les enfants étaient très heureux d’avoir pu réaliser cette expérience unique. « J’aime être en Israël, être ici est très spécial et je suis tellement ému d’avoir reçu ce pendentif », témoigne Sarah de Budapest. Pour Naomi de Saint-Pétersbourg, « C’est un voyage très coloré pour moi, contrairement à mon quotidien en Russie où tout est gris. En Israël, je sens que je vis vraiment ». Mordékhaï, le guide du groupe, fait part de son sentiment. « Je suis vraiment heureux et reconnaissant de cet événement. Je pense que c’est vraiment extraordinaire que les enfants aient l’occasion de célébrer leur Bar-Mitsva ici, au cœur des sites les plus sacrés ».

Cet effort qui vise à tisser des liens entre de jeunes juifs d’Europe et Israël s’inscrit dans un contexte d’antisémitisme croissant qui parcourt le continent, où nombre de Juifs sont mal à l’aise quant à assumer leur judaïsme. « Dans le climat actuel en Europe, il y a une vraie crainte de l’antisémitisme et de ses manifestations violentes. Peu importe que vous soyez religieux ou complètement laïc. Un événement comme celui-là appelle la nouvelle génération à avoir confiance en son identité juive et lui donne les outils pour s’assumer en tant que tel », explique Rav Yossi Bainhaker, directeur général adjoint du Centre rabbinique de l’Europe.

La cérémonie a été suivi d’un fastueux dîner à Jérusalem, en présence du ministre des Affaires étrangères Ze’ev Elkin, le maire de Jérusalem Moché Léon, le Grand-Rabbin Séfarade Its’hak Yossef et le Grand-Rabbin Ashkénaze David Lau.

La Michna dans Pirké Avot (5,21) nous révèle qu’à cinq ans, on enseigne à un jeune garçon la Torah écrite, à dix ans la Michna (qui fait partie de la Torah orale) et enfin qu’à treize ans le garçon est astreint à accomplir les Mitsvot de la Torah, y compris la mise des Téfilines qui s’effectue à ce moment-là.

Quoi de mieux que le Kotel pour célébrer les nouvelles responsabilités de ces jeunes européens ?

Nouvelle galerie
Bar Mitsva d'européens
Bar Mitsva d'européens

Alexandre ROSEMBLUM - © Torah-Box