Le fait pour les Bené Israël d'avoir dit נעשה ונשמע lors du Matan Torah (acceptant ainsi d'accomplir toute la Torah avant même d'en connaître le contenu) est-il une preuve de grandeur ou, au contraire, de naïveté ? Pourquoi ? Réponse à ces questions à travers des passages de Guemara et un commentaire de Rav Bergman rapporté dans son Séfer Chaaré Ora.