Dans la paracha de Ki Tétsé, la Torah nous parle de plusieurs mitsvot, parmi lesquelles la mitsva de hachavat avéda (ramener un objet perdu à son propriétaire), l'interdit pour une femme de porter un habit masculin (ou pour un homme de mettre un vêtement de femme) et la mitsva de chiloua'h hakène (renvoyer la mère oiseau avant de prendre ses oeufs). En quoi ces différentes mitsvot sont-elles liées ? Si la mitsva de hachavat avéda et celle de chiloua'h hakène ont un lien avec la sensibilité envers autrui, quel rapport ont-elles avec la manière dont un homme ou une femme doit s'habiller ? Réponse à ces questions à travers un Midrash sur les fameux mots de Echet 'Haïl "yadéha chilékha bakichor", qui se rapportent à Yaëlle...