Au sujet du premier mot de la Paracha de Vaé'hanane (dont la valeur numérique est 515), nos Sages expliquent que Moché Rabbénou a fait 515 téfiloth à Hachem pour Lui demander de le laisser entrer en Erets Israël. Mais pourquoi a-t-il prié Hachem à ce sujet ? Ne savait-il pas qu'il avait déjà été décrêté qu'il n'entrerait pas en Israël ? Pourquoi ce décret n'a-t-il pas été annulé par la prière (comme d'autres décisions difficiles, qui ont changé justement suite aux prières de Moché) ? Pourquoi nous préciser le nombre de téfiloth que Moché a fait pour entrer en Israël ? En quoi ce chiffre rappelle-t-il sa messirouth néfesh (son don de soi) envers le peuple juif ? Que signifient les mots "véim ayin mé'héni na missifrékha acher katavta", mentionnés dans la Paracha de Ki-Tissa ? En quoi révèlent-ils le caractère exceptionnel de la messirouth néfesh de Moché Rabbénou  ?