Résumé de la Paracha de Nasso

  1. Affectation du rôle et des responsabilités des familles de Guerchon et de Merari (démontage, transport et remontage du Michkan).
  2. Décompte des hommes des familles de Leviïm (Kehat, Guerchon et Mérari) âgés de 30 à 50 ans afin qu’ils travaillent au Michkan.
  3. Ordre de renvoyer à l'extérieur du camp toute personne impure après avoir contracté la Tsara’at (maladie de la peau), ou suite à un écoulement séminal ou ayant été en contact avec un mort.
  4. Lois relatives au vol d’un juif ou d’un converti par une personne ayant fait un faux serment dans le but de se dispenser d’un remboursement.
  5. Règles relatives à la part qui revient aux propriétaires et aux Cohanim sur les Korbanot (sacrifices), les Téroumot (prélèvements) et Ma’asserot (dîmes).
  6. Lois relatives à une femme soupçonnée d’adultère (Sota) qui ne peut avoir de relation avec son mari avant d’effectuer le processus de vérification (apport d’une offrande, confession de la femme, découverte de la tête de la femme, serment par la femme, effacement du nom de D.ieu inscrit sur un parchemin en le trempant dans une solution d’eau sacrée et de terre du Michkan qui sera bue par la femme) instaurée par la Torah.
  7. Lois relatives au Nazir qui ne peut consommer aucun produit de la vigne (raisin, jus de raisin ou vin) ni se couper les cheveux, ni se rendre impur (en entrant en contact avec un mort). Un Nazir qui s’est rendu impur pendant la période de son nézirat, doit suivre un processus de purification puis recommencer sa période de nézirat. Une fois la période du nézirat écoulée, le Nazir devait apporter certains Korbanot avant de se raser les cheveux. 
  8. Ordre adressé aux Cohanim de bénir l’assemblée d’Israël (Birkat Cohanim).
  9. Offrande le 1er Nissan (date où Moché Rabbénou fini de monter le Michkan), de 6 chariots et 12 taureaux par les 12 chefs de tribus, pour aider au transport du Michkan dans ses voyages.
  10. Offrande de cadeaux par chacun des 12 chefs de tribus (un bol et un bassin d’argent remplis de farine et d’huile, une louche en or remplie d’encens, un taureau, un bélier, et un agneau (‘Ola), un bouc (‘Hatat), deux bovins, cinq boucs et cinq agneaux (Chelamim) pour inaugurer le Mizbéa’h (autel).

Résumé de la Haftara de Nasso

(Les Juges 13, 2-25) 

Les Bné Israël à leur arrivée en terre d’Israël étaient dirigés (pendant 350 ans environ) par des juges avant l’époque des rois. De temps en temps, lorsque les Bné Israël se détournaient d'Hachem et abandonnaient les voies de la Torah, Hachem incitait des peuples et le plus souvent les Philistins, pour attaquer les Bné Israël et les encourager à faire Téchouva. Lorsque les Bné Israël finissaient par regretter leur mauvaise conduite, Hachem leur envoyait un guide qui les menait vers la victoire contre leurs ennemis. Ici, c’est Chimchon le vaillant, Nazir sur ordre d’Hachem et doté d’une force surnaturelle, qui infligea une défaite aux Philistins.

 Lien avec la Paracha : cette Haftara traite des lois concernant le Nazir ainsi que le fait notre Paracha.

  Adaptation du Mikra Méfourach (Editions ‘Oz Véhadar)