Concernant les fruits de la Chemita, il existe quatre mitsvot min haTorah et deux mitsvot déRabbanane. Les quatre mitsvot de la Torah sont : la mitsva de rendre héfker (sans propriétaire) son champs, celle de ne pas abîmer les fruits de la Chémita, celle de ne pas commercialiser ceux-ci, et la mitsva du bi'our. Les deux mitsvot des 'Hakhamim sont l'interdiction de consommer des légumes qui ont poussé tout seul pendant la Chemita, et l'interdiction de sortir en dehors de la terre d'Israël (sauf dans certains cas) les fruits de la Chemita. Explications concernant ces mitsvot, et réponse à la question suivante : quels sont les critères qui font qu'un fruit (ou un légume) a le statut de fruit de la Chemita ?