Au début de ce cours, Rav Dreyfus rappelle l'importance de montrer aux enfants qu'on les aime. Il montre - à partir de deux histoires- que, sans amour, ce qui aurait dû être de l'éducation devient de la dictature. Il dit qu'un enfant qui se sent aimé par ses parents ne leur en voudra pas pour les éventuelles erreurs qu'ils auraient fait en l'éduquant. Il montre combien on peut sauver un enfant en lui donnant l'amour dont il a besoin; et rapporte une histoire qui, bien que terrible, permet de mieux ressentir la véracité de cette idée. Il explique -à partir d'un passouk de Michlei- qu'un enfant qui se sent aimé par ses parents va vouloir leur prouver qu'il mérite l'amour qu'ils lui témoignent...