Ah... ‘Hanouka ! Cette heureuse semaine de fêtes et de célébrations dans tous les foyers juifs ! Alors que, dehors, le froid de l’hiver s’est installé, à la maison, on se réchauffe avec les spécialités de la fête à base d’huile : beignets à la confiture et autres latkes (beignets de pommes de terre frits). Pas facile de suivre ce régime pendant 8 jours, alors chez Torah-Box, on vous propose des idées gourmandes et créatives pour animer les repas familiaux.

Sablés de ‘Hanouka à la confiture

Ingrédients 

- 250 g de farine

- 180 g de sucre

- 150 g de beurre

- 1 œuf

- 150 g de confiture au choix

- 20 g de sucre glace

- 1 g de sel, soit 1 pincée

Préparation pour 8 personnes 

- Mélanger au robot la farine avec le sel, le beurre ramolli coupé en dés et le sucre. Mixer pour obtenir un mélange sableux. 

Ajouter l’œuf et mélanger sans trop travailler la pâte. Former une boule, filmer et réserver au frais 30 minutes.

Préchauffer le four à 200°C. Recouvrir la plaque de papier de cuisson. 

Abaisser la pâte au rouleau et découper les sablés avec le plus grand emporte-pièce (cercle). Sur la moitié des sablés, détailler le milieu avec le plus petit emporte-pièce (toupies, étoiles).

Disposer les sablés sur la plaque de cuisson en les espaçant. Enfourner 10 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

Saupoudrer les sablés troués de sucre glace. Étaler une petite cuillère de confiture sur chaque disque sablé et coller un cercle étoilé par-dessus.

Toupies au fromage en seulement 2 ingrédients

En Yiddish, on les appelle les Dreidel et ces belles toupies que les enfants s’amusent à faire tourner symbolisent la lumineuse fête de ‘Hanouka. Voici une version salée, aussi gourmande que rapide à préparer !

Il suffit de couper des cubes de Cheddar, que vous taillerez ensuite des 2 côtés pour lui donner la forme d’une toupie. Plantez ensuite des morceaux de bretzel… et le tour est joué ! 

Pour celles qui souhaitent une version sucrée, elles peuvent remplacer les morceaux de cheddar par des morceaux de guimauve.

La Sushi-’Hanoukia 

Pas sûr que les sushis ne fassent long feu une fois les bougies de la ‘Hanoukia allumées ! 

On laissera les expertes façonner leurs sushis elles-mêmes, pour les autres (comme moi), on se contentera de commander un beau plateau de makis ou californias colorés et on disposera chacune des pièces pour former une ‘Hanoukia (on pourra représenter les flammes par des sushis de saumon).

Pensez à constituer la base avec des pièces d’une autre couleur (comme sur la photo) pour mieux faire ressortir la forme.

Option fruitée

       

Pour les enfants trop jeunes pour goûter aux sushis, on peut leur proposer une belle ‘Hanoukia ou toupie fruitée avec des quartiers de clémentines, rondelles de banane ou encore bâtonnets de pommes. Vous pouvez décliner ce plateau selon les fruits de saison ! 

La 'Halla de 'Hanouka

Le Chabbath de ‘Hanouka est aussi spécial qu’il est festif ! Si on ne peut pas manger de beignets frits tout chauds le temps du Chabbath, pourquoi ne pas marquer le coup avec une belle ‘Halla en forme de ‘Hanoukia ?

Pas besoin de changer sa recette de ‘Hallot traditionnelles, il suffit seulement de joindre des pâtons (les petites boules de pâte) de différentes formes les unes aux autres pour créer une ‘Hanoukia. Pour celles qui ne veulent pas prendre le risque d’abîmer la pâte en la manipulant trop, je vous conseille de vous entraîner avec de la pâte à modeler, pour attraper le coup de main !

'Hanouka Saméa'h !

 

Crédits Photos : Pinterest