c Question au Rav : Chabbath : porter un téléphone pour amener ma femme accoucher

Chabbath : porter un téléphone pour amener ma femme accoucher

Rédigé le Dimanche 24 Janvier 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Ma femme souhaite se rendre Chabbath à l'hôpital à pied (et non en ambulance) pour accoucher, alors que l'hôpital se situe à plusieurs kilomètres et que les rues sont vides.

Je crains que, soudain, elle ne puisse plus marcher durant ce trajet.

Est-il permis de porter avec nous un téléphone portable (il y a un 'Erouv), au cas où nous aurions besoin d'appeler l'ambulance pendant le trajet à pied ?

Merci.

La réponse de Rav David COHEN
Rav David COHEN
203 réponses

Bonjour,

Bien qu’il y ait un devoir de transgresser le Chabbath pour une personne en danger, ce qui inclue une femme sur le point d’accoucher, il demeure tout de même une nuance concernant la femme qui s’apprête à accoucher.

En effet, la Halakha indique qu’il convient de minimiser au maximum les travaux interdits pour l’emmener à l’hôpital [Choul'han 'Aroukh 330,1], et, de manière générale, la meilleure façon de procéder est de prévoir un non-juif qui l’emmènera à l’hôpital, et lui demander de faire tous les travaux nécessaires (le mari pourra accompagner sa femme dans la voiture).

Concernant votre question, il ne faudra surtout pas prendre de risque, et on s’organisera donc avec un non-juif pour l’emmener, comme expliqué plus haut.

Aussi, si vous avez la possibilité de passer le Chabbath à proximité de l’hôpital, ce sera alors la meilleure façon de procéder.

Bécha'a Tova et Hatsla’ha !

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David COHEN