Logo Torah-Box

Toucher le chômage de France en travaillant en Israël

Rédigé le Mercredi 14 Février 2024
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Nous habitons en Israël avec ma femme qui travaille actuellement avec la France et elle voudrait se mettre au chômage dans les mois à venir, sachant qu’elle travaillera en même temps que son chômage en Israël.

Est-ce que ce chômage est considéré comme du vol, sachant qu’elle travaillera ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38304 réponses

Bonjour,

La Halakha n'a aucun pouvoir décisif lorsqu'il s'agit d'une telle question. Il faut s'en remettre à la direction des organismes versant les allocations.

Voici les détails officiels qu'il faut connaître :

En règle générale, vous devez résider dans le pays qui vous verse des allocations de chômage. Cependant, sous certaines conditions, vous pouvez vous rendre dans un autre pays de l'UE pour y chercher du travail, tout en continuant à recevoir vos allocations du pays dans lequel vous avez perdu votre emploi.

Séjour de trois mois à l'étranger

Vous pouvez continuer à recevoir vos allocations de chômage du pays dans lequel vous avez occupé votre dernier emploi, pendant une période allant de 3 mois minimum à 6 mois maximum, selon l'organisme versant les allocations.

Pour cela, vous devez remplir les conditions suivantes : 1. Etre au chômage complet (et non partiel ou intermittent); 2. Avoir droit aux allocations de chômage dans le pays dans lequel vous avez perdu votre emploi.

Avant de partir, vous devez : 1. Etre inscrit depuis au moins quatre semaines en tant que chômeur auprès du service pour l'emploi du pays dans lequel vous avez perdu votre emploi (des exceptions sont possibles); 2. Demander un formulaire U2 (ex-formulaire E303), qui vous autorise à exporter vos allocations de chômage, à votre service national pour l'emploi.

Séjour de plus de trois mois à l'étranger

Si vous souhaitez rester plus de 3 mois à l'étranger, vous devez demander une prolongation de l'autorisation au service national pour l'emploi du pays dans lequel vous avez perdu votre emploi. Celui-ci peut prolonger l'autorisation de 3 à 6 mois.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN