Connaissez-vous John Gray ?

C’est un thérapeute de couple de grande renommée, conférencier mondialement connu et l’auteur du fameux best-seller : “Les hommes viennent de mars et les femmes viennent de venus”. Son livre, traduit dans 45 langues, fait aujourd’hui autorité dans le domaine des relations hommes-femmes, et est considéré comme l’un des 10 livres les plus influents de ces 25 dernières années.

C’est cet homme que le rabbin Raskin, de la congrégation “Bné Avraham” à Brooklyn, a décidé de convier en invité d’honneur le jour de l’inauguration du Mikvé de sa communauté. Bien qu’étant très occupé, John Gray a honoré l’invitation du rabbin Raskin et est venu pour découvrir avec l’ensemble des membres de la communauté le nouveau Mikvé.

Après sa conférence, John Gray a demandé au rabbin Raskin : “Pourriez-vous me montrer ce qu’est un Mikvé ?”. Tout naturellement, le rabbin Raskin se réjouit de montrer le Mikvé en marbre tout neuf et luxueux, tel un spa, et accepta de lui faire faire le tour des lieux. John Gray fut très intrigué des moyens investis pour que les femmes “prennent un bain” tous les mois et ne manqua pas de poser la question au rabbin : “Pourquoi autant d’efforts investis autour d’une simple baignoire ?”.

Le rabbin Raskin fut très fier de lui répondre qu’il ne s’agissait pas d’une simple baignoire, mais d’un des principes fondamentaux de notre Torah. Une fois par mois, les époux doivent s’abstenir de contact physique pendant le temps des menstruations, suivi d’une semaine complète à l’issue de laquelle la femme se trempe au Mikvé, et, seulement après, les époux peuvent vivre des retrouvailles.

- Mais j’adore le Mikvé ! Ça devrait être une norme pour le monde entier !

- Pardon ?, répondait le rabbin Raskin, un peu étonné. En général, ce n’est pas le genre de réactions qu’ont les personnes non-initiées au principe du Mikvé.

- Et pourtant, répondit-il, il s’agit sûrement du secret pour garantir un mariage heureux !

Le rabbin Raskin était encore plus confus :

- Pourriez-vous préciser le fond de votre pensée M. Gray ?

Après avoir pris sa respiration, John Gray se mit à expliquer, avec un grand sourire :

- Lorsque les couples se tournent vers moi et me disent qu’ils ne s’entendent plus, qu’ils n’arrivent pas à communiquer, ou bien qu’ils ont “perdu la flamme”, je leur donne systématiquement ce conseil : séparez-vous physiquement pendant plusieurs jours - au moins une semaine, si ce n’est un peu plus. Vous n’avez pas le droit de dormir ensemble, ni de vous toucher. Vous devez discuter et communiquer verbalement. Vous devez vous redécouvrir tel que vous êtes et connecter vos esprits. En général, après cette période d’essai, ils reviennent en rendez-vous avec moi plus unis qu’auparavant et me confient qu’ils ne veulent plus se séparer, mais qu’ils souhaitent continuer à entretenir la flamme qu’ils ont rallumée au cours de ces derniers jours. Ce secret a sauvé des dizaines, voire des centaines de couples !
Alors, le conseil que je donne, après des années d'expérience et de recherche, votre Torah l’avait déjà ! Je vous assure que si tout le monde suivait ce conseil, il y aurait sûrement moins de divorces dans le monde, et des couples qui seraient plus unis et plus attachés l’un à l’autre !

- Wouaw ! Pourriez-vous l’écrire dans votre prochain livre ?, répondit le rabbin Raskin, pensant déjà à l’influence d’une autorité telle que John Gray.

- Franchement, M. le rabbin, je ne suis pas juif, et encore moins rabbin, donc je ne peux pas faire une telle chose. Mais vous pourrez le dire de ma part à qui veut l’entendre : Le Mikvé est la garantie d’un mariage réussi.

Bien sûr que la Torah se passe bien de l’approbation de M. John Gray ! Mais toujours est-il qu’il est prodigieux de voir que le spécialiste du couple dans le monde confirme sans équivoque que le Mikvé est le fondement d’un couple heureux. Mais comme il le dit, le Mikvé ne suffit pas à lui seul, mais c’est tout le système qu’il engendre qui crée chez le couple une harmonie. Communication verbale, renouvellement du désir, relations intimes basées sur des sentiments solides, sont l'apanage d’un couple qui s’aime de plus en plus au fur et à mesure des mois et des années, tout cela grâce au mode de vie engendré par le Mikvé, et par la sagesse de notre Torah.

La réaction de John Gray est la réalisation de la promesse Divine qui nous a été donnée, comme quoi, un jour “lorsque les peuples auront aussi accès à la connaissance de toutes ces lois, ils diront : elle ne peut être que sage et intelligente, cette grande nation !" [1] et d’une seconde promesse Divine : “Observe les préceptes et les lois du Seigneur, que je t'impose aujourd'hui, pour devenir heureux” [2].

Effectivement, le Mikvé ne nous a été donné que pour que l’on soit plus heureux… et plus amoureux ! Et nous souhaitons que bien des couples puissent bénéficier des bienfaits qu’il engendre.

Source : “Thank God for making me a Woman” Rav Aaron L. Raskin

[1] Dévarim (4,6)

[2] Dévarim (10-14)