Dans les brakhot du matin, les trois qui incombent spécifiquement à l'homme sont particulièrement étonnantes. Pourquoi ? Sont-elles aussi "méprisantes" qu'elles en ont l'air ? Quelles sont les trois mitsvot de la femme ? En quoi est-il si important pour elle d'allumer les bougies de Chabbath ? Que disent le Zohar et le Rabbi de Loubavitch à ce propos ?