Voir la vidéo Télécharger la vidéo
Yossi Taïeb, premier député de l'histoire d'Israël à être né en France, a demandé à la Knesset - l'Assemblée israélienne - d'envisager une aide financière pour les associations caritatives francophones du pays, pénalisées par le Coronavirus.
 
Quand des associations francophones d'entraide en Israël - au rang desquelles Torah-Box - trouvent une partie importante de leurs ressources en diaspora, le fait de ne plus pouvoir voyager en raison de la pandémie de Coronavirus Covid-19 pose un problème majeur pour la pérennité de leurs actions caritatives. C'est cette épineuse question que Yossi Taïeb, premier député de l'histoire d'Israël à être né en France, qui a prêté serment le 1er juillet dernier, a soulevé en séance plénière de la Knesset, l'Assemblée israélienne. Rappelant l'immense 'Hessed réalisé par ces structures, le jeune député du parti Shass a demandé à ce que le comité des finances se penche sur un soutien financier éventuel à ces associations. 

Pour Torah-Box qui n'a jamais été aidé par aucune institution, cette aide financière serait d'une grande aide pour pouvoir inscrire dans le temps nos actions de 'Hessed envers la communauté juive francophone.