A travers des propos du Kouzari et un passage de Guemara, ce cours explique que c'est la grandeur d'un peuple qui entraîne la grandeur de son dirigeant, et non l'inverse. Puis, à travers plusieurs exemples, il montre que la grandeur d'un homme dépend de son caractère.