Les Chevatim, en vendant leur frère Yossef, n'ont pas fait une erreur grossière (sinon, vu leur grandeur spirituelle, ils n'auraient pas eu de mal à l'identifier). Par conséquent, ils n'ont pas agit alors par pure jalousie, mais après mûre réflexion. Quel était leur 'héchbone (raisonnement) lorsqu'ils ont vendu leur frère ? En quoi ce raisonnement, pourtant léchem Chamayim, n'était-il pas juste ? Quel(s) enseignement(s) pouvons-nous en tirer pour notre vie quotidienne, concernant l'importance de s'introspecter, et de purifier notre coeur de toutes les mauvaises pensées (aussi infimes soit-elles) qui peuvent s'y trouver ? Le fait qu'Hachem sache tout entrave-t-il notre libre-arbitre ? Pourquoi ? Que dit le Rambam à ce propos, et comment comprendre ses paroles ?