Vers la fin de Parachath Choftim, la Torah nous parle de l'interdiction de détruire des arbres fruitiers. Que nous dit-elle à ce propos ? Quel(s) enseignement(s) pouvons-nous en tirer ? Que disent le Rachbam et le Séfer Ha'hinoukh au sujet de cette même mitsva ? Quel lien y a-t-il entre celle-ci et la mitsva de bal tach'hith ? En quoi consiste cette dernière ? Que dit le Pirké déRabbi Eli'ézer à propos de l'interdit de détruire inutilement un arbre fruitier ? En quoi ce que dit le Séfer 'Hassidim sur ce même sujet est-il encore plus impressionnant ? Comment bénéficier de la longévité ? Réponse à cette dernière question à partir du  Séfer 'Hassidim, du Séfer Kol Ha'haïm (du Rav 'Haïm Faladji) et des des propos Rav 'Hanina concernant le décés prématuré de son fils Chifrath (et rapportés dans la Guémara Baba Kama).