D'où apprend-t-on l'importance de dire le Kadish pour ses parents décédés ? D'où savons-nous la force de cette prière ? Ce texte est-il une prière pour les morts ou pour les vivants ? Pourquoi ?