c Question au Rav : Dispute entre mon mari et mes parents

Dispute entre mon mari et mes parents

Rédigé le Dimanche 11 Mai 2014
La question de Anonyme

Bonjour,

J'aurais aimé savoir comment réagir lorsque j'assiste à une violente dispute entre mon mari et ses parents ?

J'ai été tellement choqué des propos et de la violence de la discussion que j'en ai voulu à mon mari, et du coup ça a fait des histoires entre nous...

Je sais qu'il ne faut plus qu'on y aille, mais comment aurais-je du réagir ? Et comment l'aider à se maîtriser ? Il a une tendance à s'emporter et n'a pas de limite dans ses propos...

Merci à vous.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1459 réponses

Chalom,

C'est en effet une situation délicate car deux Mitsvot se présentent à vous : d'un côté de respecter votre mari, et de l'autre de le réprimander car il a commis une faute en s'énervant contre ses parents.

La Torah (Paracha Kédochim, verset 17) nous ordonne de réprimander notre prochain lorsqu'il commet une faute, mais sans lui faire honte. Tout d'abord, il ne faut pas le réprimander devant ses parents ou d'autres personnes car cela lui ferait honte et aggraverait la situation. De plus, tant que la personne est en colére, cela ne sert à rien, elle ne vous écoutera pas !

Souvent, il est trés délicat pour une femme de faire la morale à son mari, qui sera trop fier pour l'écouter ! Peut-être laissez une autre personne, un Rav ou un ami, lui expliquer la gravité de mépriser l'honneur de ses parents, même s'ils ont tort ! Le Talmud (Kidouchin 33) raconte beaucoup d'histoires édifiantes à ce sujet qu'il serait bon que votre mari étudie...

Conclusion : sur le coup, il faut essayer de calmer les choses au maximum. Aprés la tempête, trouvez la personne adéquate pour parler à votre mari et lui faire la morale. De même, vous avez également la Mitsva d'honorer vos beaux-parents : essayez de les calmer en leur disant que votre mari regrette sa colére. C'est une Mitsva de mentir pour rétablir la paix, à l'image d'Aharon haCohen (Sanhédrin 6b).

Dans ces situations, les femmes sont souvent plus aptes à régler les conflits car elles ont plus de psychologie (Bina Yétéra) que les hommes.

Alors continuez vos efforts, sans oublier la prière, et D.ieu vous aidera à réussir.

Béhatsla'ha, et beaucoup de Chalom pour votre famille et pour tout le peuple juif, Amen.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON