c Question au Rav : Garder mon Chalom Bayit malgré la fatigue de ma grossesse

Garder mon Chalom Bayit malgré la fatigue de ma grossesse

Rédigé le Jeudi 24 Décembre 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je me suis mariée il y a 2 mois Baroukh Hachem, et j'ai eu la chance de tomber enceinte juste après mon premier Mikvé de femme mariée.

Nous sommes très heureux avec mon mari de cette bonne nouvelle Baoukh Hachem.

Mon problème est que je me sens très fatiguée et je sens que je prends moins soin de mon mari (notamment au niveau des rapports intimes).

Je ne sais pas comment faire pour combiner cette première grossesse miraculeuse et mon Chalom Bayit.

Avez-vous des conseils ?

Bonne journée.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5698 réponses

Chalom Ouvrakha,

Votre problème est très courant, mais reste cependant un véritable problème.

S'il ya quelque chose de particulier qui vous dérange chez votre mari depuis la grossesse, comme par exemple son déodorant ou encore son odeur, il faut le lui faire savoir avec diplomatie. L'idéal serait qu'un Rav lui explique que les changements hormonaux provoquent chez la femme de gros changements, notamment d'humeur, et que ceci n'a rien à voir avec l'amour que vous lui portez.

S'il y a certaines choses nouvelles qui vous dérangent dans l'intimité, il faut aussi le lui faire savoir.

A part cela, vous devez aussi bien expliquer à votre mari votre problème de fatigue, afin qu'il comprenne bien qu'il n'y a rien de personnel contre lui.

Je vous conseille de choisir avec votre mari des jours fixes de la semaine pour vous retrouver dans l'intimité. Ces jours-là, vous devez bien vous reposer et vous mettre en condition, et votre mari, de son côté, doit faire le maximum pour que vous puissiez vous reposer. Organisez ces jours-là un bon repas romantique, débranchez les téléphones, et discutez avec votre mari de tout et de rien, de vos difficultés et de vos joies.

Bonne grossesse !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB