c Question au Rav : Jamais envie de rapports...

Jamais envie de rapports...

Rédigé le Dimanche 26 Juillet 2015
La question de Anonyme

Bonjour monsieur le rabbin,

Je suis une jeune maman de deux enfants en bas âge, et je m'en occupe seule.

De plus, je travaille 9 heures par jour, et en revenant à la maison j'ai toutes les tâches ménagères à faire, plus les enfants, et je n'ai pas une seconde pour moi.

Mon mari travaille la nuit, et la journée, lorsque les enfants sont à la crèche et moi au travail, il dort. Je le vois très peu, et pourtant nous nous disputons souvent.

Mon mari me reproche de ne jamais avoir envie d'avoir des rapports, et en effet je l'avoue, mais je vais vous dire pourquoi, car après toutes les tâches que j'ai à faire, je suis extrêmement fatiguée, et mon mari vient en pleine nuit me réveiller pour ça, ce qui m'agace vu ma fatigue, et également du fait que mes enfants se réveillent la nuit et que tous les jours je suis debout à 6h sans avoir eu une nuit normale.

De plus, souvent lors de nos disputes, même pour d'autres raisons, mon mari m'insulte et cela me vexe et m'enlève également l'envie de tout contact avec lui.

Je ne sais plus quoi faire, même quand j'essaye de lui expliquer ce que j'ai sur le cœur il ne m écoute pas.

Pour lui, même si on a des rapports où il n'y a que lui qui a du plaisir c'est suffisant...

Qu'en pensez-vous ?

Suis-je obligée dans tous les cas d'avoir des rapports avec mon mari ?

La réponse de Rav Avraham KADOCH
Rav Avraham KADOCH
131 réponses

Bonjour madame,

En relisant ce que vous décrivez, il est tout à fait logique qu'une telle situation de conflit s'installe dans votre couple.
 
Je vais donc essayer de vous conseiller en me basant uniquement sur vos dires, bien qu'il serait nécessaire d'écouter également l'avis de votre époux pour donner un véritable diagnostic...
 
Tout d'abord, vous devez, vous et votre époux, réaliser que le rôle qui vous incombe avant tout est d'être une bonne épouse, ensuite d'être une bonne maman, et enfin de veiller à la bonne tenue de votre maison.
 
Votre mari souhaite et désire retrouver une femme avenante, c'est somme toute logique et louable, y compris pour vous. Car il est vital pour une épouse de trouver grâce aux yeux de son mari...
 
Mais le problème est qu'il ne vous en donne pas les moyens !!!
 
Il est impossible que vous jouiez tous les rôles à la fois, y compris celui de ramener la Parnassa, et que votre mari espère retrouver le soir une femme épanouie, reposée et prête à répondre à ses avances !... Votre état de fatigue est tel que vous ne pourrez jamais parvenir à cela.
 
Première étape donc : vous diminuez vos heures de travail (je vous conseille un mi-temps). Ainsi, vous aurez du temps pour prendre soin de vous, vous reposer dans la journée, et pourrez mieux éduquer vos enfants sans leur crier sans cesse dessus et aussi mieux gérer votre quotidien.
 
Votre objectif sera de faire de votre maison un véritable "nid douillet" pour votre époux. C'est lui qui en profitera le premier puisqu'il retrouvera une femme apprêtée, reposée et qui prend soin de lui.
 
Je sais très bien que la première réflexion de votre époux sera de dire : il est gentil le Rav, mais sans cette Parnassa on ne s'en sort pas !
 
Sur cela je répondrai : je vous garantie qu'en continuant ainsi vous ne vous en sortirez pas, puisqu'un couple sans Chalom Bayit ne peut recevoir la Brakha de la Parnassa !!!
 
Prenons donc les choses dans l'ordre...
 
De plus, la Parnassa ne dépend en rien de la quantité de travail effectué, mais plutôt de sa qualité. Si l'objectif de votre travail (et surtout celui de votre époux) est de faire résider Hachem dans votre foyer, alors la Brakha viendra.
 
Deuxième étape : étudier la Torah pour se renforcer en Chalom Bayit et en Bita'hon (foi en D.ieu).
 
Je conseille très gentiment (mais très vivement) à votre époux d'écouter attentivement et d'appliquer les 2 séries de cours que j'ai donné et que vous pourrez trouver sur Torah-Box :
1- Chalom Bayit
2- La Parnassa

Troisième étape : il est primordial que vous ayez du temps de qualité entre vous et non uniquement des contacts "physiques". Votre époux devra donc aménager ses horaires de travail afin que vous puissiez passer au moins un repas ensemble tous les jours.
 
Il doit comprendre que les soirées intimes sont essentielles dans un couple, mais qu'elles ne sont que le résultat d'un investissement personnel de la part des deux conjoints... Sans cela, les rapports sont réduits à l'état le plus vil et sont très avilissants pour l'épouse qui se retrouve réduite en tant que "femme-objet", que D.ieu nous en préserve...
 
J'espère que ces conseils vous aideront à retrouver une véritable entente entre vous et que votre mari s'émerveillera de retrouver, grâce à ses efforts, l'épouse dont il a toujours rêvé...
 
Tout celui qui fait des efforts pour construire un véritable Chalom Bayit participe à la construction du Beth Hamikdach !...
 
Béhatsla'ha.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham KADOCH